La toute nouvelle Hyundai IONIQ 6

Précommandez la vôtre maintenant.

Hyundai IONIQ 6 2023

Premières livraisons prévues en 2023

Découvrez 5 choses à savoir sur la IONIQ 6 dans cette vidéo

Hyundai Magog vous offre l’opportunité de vous inscrire à notre liste exclusive qui vous permettra d’être parmi les premiers à commander votre IONIQ 6 lorsque la première ronde de précommandes sera ouverte. Faites vite, les unités disponibles au Canada seront limitées!


IONIQ 6 – Découvrez tout sur elle


Des lignes à faire craquer, même le vent.

Dans la conception de la nouvelle IONIQ 6, les designers Hyundai se sont inspirés du fameux style artistique « Streamline Moderne ». Ce courant artistique, successeur du « Art Déco », a influencé plusieurs designers industriels au cours des années 30, autant dans le monde de l’architecture que dans celui des appareils ménagers, et bien sûr, celui des transports. Par sa simplicité, ce nouveau langage de design se voulait une façon plus efficace et plus économique de concevoir les choses en cette période de crise. À l’époque, c’était la limite de l’ingénierie, de la technologie et du design.

hyundai-ioniq-6-streamline-1
hyundai-ioniq-6-streamline-2
hyundai-ioniq-6-streamline-3

Mais contrairement aux fers à repasser ou aux trains – qui étaient plutôt lents à l’époque, le style Streamline Moderne offrait une utilité plus concrète à l’industrie automobile, celle de rendre les véhicules plus aérodynamiques et donc, plus rapides. Près d’un siècle plus tard, l’aérodynamisme est plus que jamais au centre des préoccupations des manufacturiers et de leurs concepteurs. Si à l’époque, le but était d’augmenter les vitesses de pointe, aujourd’hui, c’est plutôt l’efficacité énergétique qui est recherchée, surtout lorsqu’il s’agit de véhicules électriques. C’est pourquoi en adoptant la philosophe « Streamline » comme pierre angulaire de leur concept, les designers de la IONIQ 6 ont offert une base solide aux ingénieurs et aérodynamiciens de la marque afin qu’ils puissent développer un produit final le plus aérodynamique possible. Et c’est mission accomplie, puisque la IONIQ 6 affiche un coefficient de traîné (Cx) de seulement 0.21, ce qui en fait l’une des voitures les plus aérodynamiques au monde, devancée uniquement par la Mercedes EQS et son Cx de 0.20.


hyundai-ioniq-6-aerodynamique-streamline-2

La beauté se trouve dans les détails

Ce n’est un secret pour personne, contrairement à Mercedes ou Rolls-Royce, Hyundai doit respecter une certaine limite dans le développement de ses véhicules, non pas par manque de fonds, mais bien pour que leurs produits demeurent abordables. Néanmoins, les concepteurs de la marque réussissent toujours à surprendre par leur ingéniosité et le souci qu’ils accordent à chaque petit détail, surtout au cours des dernières années.

hyundai-magog-ioniq-6-feux
hyundai-magog-ioniq-6-poignés-portes
hyundai-magog-ioniq-6-pare-chocs-avant

Prenez les pixels par exemple qui sont à la base de la signature stylistique de la gamme IONIQ. Dans le cas de la IONIQ 6, on en retrouve précisément 736, pas 735, le six est important! Évidemment, les phares et les feux en sont truffés, mais on en retrouve également ailleurs à l’extérieur, comme les six sur chaque poigné de porte et les six autres au bas du pare-chocs. Par ailleurs, ces derniers ne se retrouvent pas à cet endroit que par esthétisme, car ils indiquent aussi le niveau de charge de la batterie à l’aide de petits DELS, une caractéristique très utile pour les autres usagers de bornes de recharge publiques qui pourront avoir une idée d’où vous en êtes dans votre plein d’électrons. Ce principe de pixels illuminés indiquant le niveau de charge se retrouve aussi à l’intérieur, avec les quatre petites lumières carrées au centre du volant. Pourquoi quatre? Car c’est le mot Hyundai en code morse, évidemment!

hyundai-magog-ioniq-6-tableau-bord

Un autre endroit où on peut apprécier le souci du détail des concepteurs de la IONIQ 6, c’est au niveau du tableau de bord. Malheureusement, les caméras qui remplacent les rétroviseurs ne sont pas encore légales au Canada, mais ailleurs dans le monde, elles le sont. L’intégration d’écrans aux extrémités du tableau de bord se veut donc un défi de plus pour les designers. La solution? Créer un tableau de bord en forme d’aile d’avion. Une solution élégante, fonctionnelle et qui, en plus, respecte la philosophie « Streamline » de la IONIQ 6.


Une plateforme polyvalente


Comme les IONIQ 5, EV6 et GV60, la nouvelle IONIQ 6 repose sur la plateforme modulaire E-GMP. Toutefois, puisqu’il s’agit d’une berline, ses dimensions ont évidemment été revues.

  • Empattement: 2 950 mm
  • Longueur: 4 855 mm
  • Largueur: 1 880 mm
  • Hauteur : 1 495 mm

Malgré les 5 centimètres de moins au niveau de son empattement et sa ligne de toit 10 cm plus basse par rapport à la IONIQ 5, la IONIQ 6 demeure un véhicule extrêmement spacieux, autant à l’avant qu’à l’arrière.

hyundai-magog-ioniq-6-dimensions-1024x576

Outre le fait qu’elle offre des dimensions intérieures généreuses, la plateforme E-GMP permet aussi de loger plusieurs combinaisons de motorisations. Malheureusement, aucun détail n’a été émis par Hyundai à ce sujet, mais si on se fie à la IONIQ 5, voici les motorisations dont pourrait être munie la IONIQ 6.

ioniq-6-trims-1

Versions de base :

  • Moteur électrique de 125 Kw
  • 168 ch/258 lb-pi
  • Batterie lithium-ion polymère de 58 kWh
  • Roues motrices arrière
ioniq-6-trims-2

Version autonomie longue portée :

  • Moteur électrique de 168 Kw
  • 225 ch/258 lb-pi
  • Batterie lithium-ion polymère de 77,4 kWh
  • Roues motrices arrière
ioniq-6-trims-3

Version autonomie longue portée AWD :

  • Moteurs électriques de 239 Kw
  • 320 ch/446 lb-pi
  • Batterie lithium-ion polymère de 77,4 kWh
  • Traction intégrale

Pour ce qui est de l’autonomie, sachant que la Kia EV6 offre entre 373 et 499 kilomètres avec un coefficient de trainée aérodynamique (Cx) de 0.28, on peut s’attendre à ce que la IONIQ 6 soit en mesure de faire encore mieux que sa cousine grâce à son Cx de seulement 0.21.


Saviez-vous que?

hyundai-magog-ioniq-6-pony-coupe-2

Hyundai Pony Coupe 1974

En 1974, Hyundai dévoilait pour la toute première fois la Pony Coupe lors du Salon de l’auto de Turin. Ce concept au design signé par nul autre que le réputé Giogetto Giugiaro de la firme Italdesign, fût à la base de ce qui allait être le premier véhicule de production à grande échelle de Hyundai – la Pony. Quarante-cinq ans plus tard, en 2019, Hyundai nous présentait le Concept 45, inspiré de la Pony Coupe, et dont la version de production se veut aujourd’hui la IONIQ 5. Le look rétrofuturiste de la IONIQ 5 avec ses lignes très angulaires découle donc directement du travail effectué par Giugiaro il y a près de 50 ans…

hyundai-magog-ioniq-6-concept-45-2-1024x303

…Mais, à la même époque, le célèbre designer italien travaillait aussi sur le prototype d’un autre de ses clients, un certain John DeLorean. Ce n’est donc pas un hasard si la Hyundai Pony Coupe et la DeLorean DMC-12 ont un look très similaire.

Et vous savez ce qu’il y a d’encore plus intéressant dans cette petite histoire? Le chef d’ingénierie chez DeLorean à l’époque était un dénommé Michael Loasby. Aujourd’hui, son fils, Simon Loasby, est à la tête du département de design chez Hyundai, et c’est lui qui est responsable du design de la IONIQ 6!

hyundai-magog-ioniq-6-pony-coupe-vs-dmc-12-2-1024x303

Inscrivez-vous à notre liste et soyez parmi les premiers à commander la vôtre!


La nouvelle IONIQ 6 en photos