Hyundai Kona : le véhicule électrique tant attendu ?

Hyundai kona 2019

Il y a 10 ans, la voiture électrique était encore une utopie. Au mieux, pour les gens fortunés, elle prenait le nom de Tesla, la compagnie qui a forcé les grands manufacturiers à bouger en matière d’électrification. Lorsque les premiers véhicules entièrement électriques appartenant à des constructeurs bien établis se sont pointés sur le marché, ces derniers proposaient des autonomies de 100-150 kilomètres.

C’était peu, mais c’était un départ.

Depuis quelques années, les choses s’accélèrent et les constructeurs multiplient les annonces concernant de futurs véhicules électriques et cette fois, les autonomies annoncées ne sont plus minimalistes. En fait, on ne parle plus de 100 ou de 200 kilomètres de liberté, mais bien de 400, de 500 et même de 600 dans le cas de certains produits plus huppés.

Le Hyundai de Kona repousse les limites

Quelque part au milieu de cette jungle se situe le Kona électrique qui fait ses débuts cette année. Avec quelque 430 kilomètres qui peuvent être parcourus sur une seule charge, la proposition de Hyundai vient proposer ce qui était autrefois réservé aux clients de Tesla. Comme la Chevrolet Bolt avant lui, le Kona électrique repousse les limites.

Là où le Kona détient un avantage sur son concurrent américain, c’est au niveau du format. Conçu d’abord comme un véhicule utilitaire sport (il est également proposé avec un moteur à combustion), il présente des dimensions plus pratiques et aussi, un habitacle plus convivial, incluant des sièges plus confortables que ceux de son rival.

Découvrez la fiche technique du Hyundai Kona

Pour ce qui est de la fiche technique du Kona, elle se résume à un moteur électrique de 150 kW qui est servi par une batterie Li-Po (lithium-ion-polymère) de 64 kWh. Cela se traduit par une puissance de 201 chevaux et à un couple de 291 livres-pieds pour reprendre un langage que l’on connaît bien. La transmission retenue ne compte qu’un seul rapport et est bien sûr de type automatique.

Quant à la capacité de recharge, elle est de 7,2 kW, ce qui devrait permettre un temps tout juste sous la barre des 10 heures pour une récupération de l’énergie sur une borne de niveau 2.

Voilà des données intéressantes pour quiconque est à la recherche d’un véhicule électrique pratique et qui offre une autonomie qui permet de se déplacer sans avoir à penser à trouver sans cesse un emplacement pour la recharge. En prime, l’expérience au volant du Kona se veut fort agréable, elle qui est marquée par un bon niveau de confort et un dynamisme étonnant.

Laisser un commentaire

Fermer
Compact / intermédiaire

CLAVARDEZ